En séance

Chercher un job quand on est en poste : quelles émotions choisir ?

Mes clients expriment régulièrement le désir de changer d’emploi. Ce qui me frappe, c’est qu’ils sont animés par des émotions qui ne leur permettent pas d’atteindre correctement leur objectif. En effet, ils sont plus motivés par l’idée de quitter leur job que de se lancer dans une nouvelle aventure professionnelle.


Quelle différence, allez-vous me demander (si si, je vous entends) ? Quand vous vous concentrez sur le passé, vous pensez aux difficultés que vous voulez fuir (« je m’ennuie », « je ne m’entends pas avec les membres de mon équipe », « je suis mal payé », etc). Or, quelles émotions pouvez-vous associer à ces pensées ? Généralement, vous ressentirez quelque chose qui ressemble à de la colère, de l’anxiété, de la déception, de la tristesse, ou à toute autre émotion qui vous poussent à vous « éloigner de« .

Les émotions vous engagent dans l’action. Vouloir « s’éloigner de » déclenche donc mécaniquement des comportements inadaptés à la recherche d’emploi. Vous serez sans doute dispersé, sur la défensive, las, et vous aurez peu de chance d’atteindre votre but. La recherche d’emploi consiste à partager votre enthousiasme et votre motivation sincère avec les recruteurs. Ces comportements risquent donc de laisser votre interlocuteur perplexe.

Aller vers son but

Que faire alors ? Placez-vous sur une ligne du temps imaginaire. Tourné vers le passé, contemplez votre poste actuel afin de vous connecter à toutes les émotions limitantes qui y sont liées. Puis tournez-vous vers le futur et posez-vous la question : « maintenant que je sais ce que je ne veux plus ressentir, qu’est-ce que je ressens de nouveau quand je veux aller vers ma prochaine aventure professionnelle ?« .

« Aller vers« , deux mots magiques qui transforment votre état émotionnel et vous aident à obtenir des résultats. Par contraste avec la première attitude, vous vous concentrez sur votre objectif auquel vous liez des émotions ressourçantes et qui vous mettent réellement en mouvement : stimulation, détermination, engagement, envie, excitation, enthousiasme… Bref, toutes les émotions à la base d’une motivation à partager avec vos interlocuteurs !

Je me demande quels comportements nouveaux vous allez mettre en place une fois connecté à ces émotions. Votre vocabulaire va-t-il changer ? Votre voix et vos gestes seront-ils différents ?

%d blogueurs aiment cette page :